betine.JPG

« A leur entrée, il n'y avait ni peinture ni carrelage et les fenêtres n'avaient que des volets. Et puis il avait fallu soigner les abords, planter une haie, quelques fleurs, une pelouse, empierrer une allée, tailler quelques arbres, dégager les abords du manguier pour faciliter les récoltes en saison, et tout faire pour que la maison ait un air propret et bien tenu. D'autant que la vieille case d'Harriette était toujours impeccable. Quand il avait acheté sa première voiture, à crédit, tant la construction de la maison avait avalé toutes leurs ressources, Jules avait fabriqué un garage à côté de la maison avec quelques poutres et des tôles de récupération. On ferait mieux plus tard. Il avait aussi acheté un cochon qu'ils engraissaient derrière la maison. Mais il était bien parqué, et au grand soulagement d'Hector, ils ne s'étaient pas mis en tête d'élever des cabris. »